Visibilité et sécurité

Sur la route il est important de voir et d’être vu, c’est même primordial pour notre sécurité. L’industrie automobile s’est adaptée à cette réalité en installant un dispositif qui allume les lumières avant des autos dès que le moteur tourne. Ceci permet aux conducteurs de mieux voir les véhicules qu’ils croisent sur les routes.

Le parc automobile du Québec ne cesse de croître et le nombre d’accidents mortels aussi, d’où l’importance de la sécurité. Un moyen sûr d’augmenter la sécurité est d’augmenter la visibilité des véhicules. Et comment fait-on cela? En augmentant la quantité de lumière qui est reflétée par un objet quelconque.

Réceptivité de l’œil humain

L’œil humain est plus sensible à certaines couleurs comme le jaune, le orange et le rouge, donc ce sont des couleurs à privilégier si on veut rendre des choses plus visibles. Les autorités connaissent ces phénomènes, la preuve est que les panneaux qui annoncent des intersections, des courbes ou autres dangers sur nos routes, sont jaunes. La ligne séparant la chaussée en deux est aussi jaune. Les obstacles à être contournés par la droite sont aussi de cette couleur.

Les borne-fontaines aussi sont jaunes. Même les barrières qui servent à fermer les autoroutes durant les tempêtes de neige sont jaunes. Ça semble être la couleur sécuritaire par excellence.

Les autobus scolaires ainsi que les ambulances sont peints en jaune. Personne ne conteste le haut degré de sécurité qui doit accompagner ces véhicules. Le jaune est la couleur toute désignée pour ces voitures.

La police en noir et blanc

Une exception cependant à cette règle, ce sont les autos de police qui passeront du blanc au noir. On nous dit que c’est pour les rendre plus visibles… hum. On a ajouté des bandes réfléchissantes, un grand carré blanc dans les côtés pour augmenter le contraste et on nous dit que c’est plus visible.

Les bandes réfléchissantes la nuit c’est bien mais le jour… pas très utiles. Par contre le contraste des gyrophares sur une voiture noire peut être plus visible et le noir dans une tempête de neige peut s’avérer un point positif. Autre point positif est qu’on a augmenté la sécurité des policiers dans ces nouveaux véhicules mais on aurait pu faire la même chose dans les voitures blanches.

Changement utile?

Le noir ne réfléchissant que 10% de la lumière reçue est moins visible que le blanc qui en réfléchi plus de 90%, donc le blanc est beaucoup plus visible que le noir. Pourquoi ce changement? Est-ce une idée de petit fonctionnaire n’ayant pas grand chose à faire et voulant justifier sa paye?

Si on voulait vraiment augmenter la visibilité des autos patrouilles on aurait dû aller dans un ton de jaune ou orange visible dans toutes circonstances et dans toutes conditions météo. Le blanc aurait pu être aussi conservé.

Mais est-ce un handicap que d’avoir des véhicules de police trop visibles?

Billos

.

 

 

Publié dans Actualités diverses | Laisser un commentaire