Un message clair au gouvernement

Photo Stéphanie Gendron

Dimanche, le 7 mai, avait lieu une grande marche dans les rues de La Pocatière. Le but étant de faire savoir au gouvernement que les gens de la région tenaient mordicus à leur Hôpital.

Les citoyens de la région sont inquiets, bien des services, autrefois dispensés par ce centre de santé, ne le sont plus, alors que d’autres seront abolis dans un avenir plus ou moins rapproché. Le député a beau se faire rassurant mais les gens ne le croient plus. Dans le passé de bien belles paroles ont été prononcées, de bien belles promesses ont été faites, sans aucun résultat. Alors aujourd’hui, plus personne ne croit les politiciens.

De lourdes pertes

Les électeurs ont commencé par perdre leur circonscription qui autrefois s’appelait Kamouraska. Aujourd’hui, c’est la Côte du sud. Un immense territoire qui s’étend de Berthier-sur-mer à St André de Kamouraska.

En plus de leur comté, les gens de ce coin de pays ont aussi perdu le CHSLD Thérèse Martin de Rivière-Ouelle et maintenant l’hôpital Notre-Dame-de-Fatima est menacé à son tour de perdre sa vocation.

Premièrement on devra se passer des services d’un pneumologue… dorénavant ce sera à Rimouski, 120 kilomètres plus loin. On ne stabilisera plus de patients à cet Hôpital comme c’était le cas avant, dorénavant ce sera fait à Rivière-du-Loup, 70 kilomètres plus loin, pour ensuite être renvoyés à Québec. À moyen terme l’institution perdra son service de laboratoire.

Autrefois, il y avait un Conseil d’administration à cet Hôpital et ça fonctionnait très bien, maintenant tout est centralisé et plus rien ne marche correctement. Assez c’est assez, les électeurs de l’ancienne circonscription de Kamouraska en ont ras le bol et ont décidé de passer à l’action.

De l’action

Voilà pourquoi les gens sont inquiets et voilà aussi pourquoi, dimanche dernier, ils se sont levés et décidés que c’en était assez. Les boniments des politiciens ça ne passe plus. Notre député semble être une marionnette au service du gouvernement au lieu de défendre les droits de la population auprès des décideurs.

Près de 5000 personnes ont participé à la marche. Parmi les marcheurs, on retrouvait des représentants des 17 municipalités de la MRC de Kamouraska, les médecins du Kamouraska, le personnel infirmier, la FIQ syndicat du personnel infirmier était présente, les représentants de la Chambre de commerce, le personnel du CEGEP de La Pocatière, les employés de l’usine Bombardier, la FADOC etc., bref un grand succès.

Un message clair

Les gens du Kamouraska, par leur action, ont passé un message on ne peut plus clair et fort aux élus provinciaux. Si rien ne se passe, si la population n’obtient aucun résultat à la suite de cette manifestation, on en viendra à la conclusion que nos représentants à l’Assemblée Nationale sont sourds et aveugles, mais pas muets car pour dire des niaiseries ils sont souvent là. Toutefois, une absence fort remarqué était celle du ministre responsable du Bas-St-Laurent, Jean D’amour.

Remerciements

Des remerciements à Luc Pelletier, Sylvain Lemieux ainsi qu’à CHOX FM 97,5 et à son animateur Richard Bossinotte pour le rôle joué dans l’organisation de ce grand rassemblement.

Bravo Messieurs, c’est du travail bien fait.

Billos

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités diverses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un message clair au gouvernement

  1. Eric neron dit :

    On n’a qu’à voter encore pour ces pourris qui veulent épuiser les québécois
    Vaut mieux voter pourri que voter pour des gens responsables
    Quand allez vous sortir votre tête du sable. Hein hein

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s