La folie environnemental

Au début du mouvement écologique, les écologistes étaient au service de l’humanité. Il fallait sauver la planète pour permettre au genre humain de continuer à vivre sur celle-ci. Nous n’avons qu’une maison et il faut la sauver. C’était le discours du temps.

Mais les temps changent, les discours et les vocations aussi. Aujourd’hui, les écologistes ne sont plus du côté des humains. Non ils sont au service de la planète, des animaux et des plantes. L’humain étant devenu une bibite dommageable pour la terre, il doit disparaître.

La radicalisation

La radicalisation ne se fait pas uniquement au niveau des religions, mais à d’autres domaines comme l’environnement. Les plus radicaux voudraient que toutes les naissances soient fortement taxées sous prétexte que ces enfants vont polluer plus tard. De cette manière c’est certain qu’il y aurait moins de naissances. En limitant les naissances, on aide grandement la disparition de l’homme sur la terre.

Saviez-vous qu’un voyage en avion du côté de l’Asie causera une empreinte environnementale tellement négative qu’il faudra 3 vies pour tout réparer? C’est ce que dit notre grand gourou Québécois de l’environnement, Dominique Champagne.

Qui est Dominique Champagne

Dominique Champagne a surtout œuvré dans le monde du théâtre comme auteur et metteur en scène. Il est diplômé de l’école nationale de théâtre du Canada en écriture dramatique. Est-ce que sa formation lui donne certaines connaissances en climatologie?

En réalité il suit les traces de AL Gore, cet ancien vice-président de États-Unis qui, après avoir perdu la vice-présidence, s’est autoproclamé grand maître environnementaliste.

Il s’est promené à travers le monde afin de donner des conférences sur l’environnement à grand coup de 100 000 $ la conférence. Dans les années 90, il affirme qu’en 2012 il n’y aura plus de glace au pôle Nord et que la neige sera absente de l’est du Canada. Quelle belle crédibilité.

Cloué le bec aux incroyants

Quand les climato-sceptiques argumentent, avec trop d’insistance, que les environnementalistes crient trop fort et trop souvent à l’apocalypse, ces derniers ont un mot magique pour tenter de les discréditer, le mot science tout comme le mot mystère dans les religions. Ce sont des mots passe-partout qui servent bien les croyants.

En religion, si tu ne comprends pas… c’est un mystère, tu ne peux pas comprendre. En environnement, si tu ne comprends pas et que tu contredis les gourous… tu es un ignare, voyons, c’est la science qui le dit. On nous garoche le mot science ad nauseam dans le but de nous clouer le bec.

Jamais les verdoyants ne nous donnent de référence au sujet de la science, jamais de nom de scientifiques qui vont dans le même sens qu’eux. La science a dit ci, la science a dit ça, mais c’est qui la science… qui a dit ça… C’est la science…

Billos

Cet article a été publié dans Actualités diverses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s