17 octobre 2018

Que représente cette date ? Que va-t-il se passer ce jour du mois d’octobre 2018 ? La fin du monde ? Peut-être… la fin du monde tel qu’on le connaît au Canada. Ce sera un jour historique, peut-être un nouveau congé férié en devenir. Ce jour sera une grande fête pour tous les poteux canadiens, ce sera enfin légal.

Le début d’un temps nouveau, pour certains, ça ne changera pas grand-chose, mais pour d’autres ce sera le début d’un cauchemar sans fin. Cette drogue dite douce finira par se rapprocher des drogues plus dures, c’est écrit dans le ciel.

Légaliser toutes les drogues

Dans certains pays on a essayé cette formule de rendre toutes les drogues légales. Le président guatémaltèque, Otto Perez, croit que la solution pour lutter contre la violence qui sévit sur l’Amérique centrale passe par la légalisation de toutes les drogues. Drôle de raisonnement.

Ce que les partisans de la légalisation mur à mur ne disent pas, c’est que les essais tentés dans le monde entier, jusqu’à ce jour, ont tous raté. Des expériences menées en Espagne, en Hollande, en passant par l’aventure du British System ainsi que l’expérience de Stockholm se sont toutes terminées par un fiasco.

Pourquoi se drogue-t-on

Croire que l’on ne se drogue uniquement parce que c’est interdit et qu’en permettre l’usage empêchera la consommation de toutes les drogues, relève de la pensée magique. Ça ne marche pas comme ça. Pour certaines personnes, c’est la recherche d’un certain paradis artificiel, alors que pour d’autres c’est uniquement par curiosité.

Si c’est interdit, les gens qui ne sont pas vraiment attirés par ce genre de produit vont s’abstenir sans problème, alors que si c’est permis le désir d’aventure les poussera à essayer. Actuellement seulement 3 % de la population mondiale utilise des substances illicites. Pourquoi ouvrir la porte à tous ces produits dangereux ?

Le cannabis drogue douce

Le cannabis une drogue douce ? Peut-être que c’était le cas dans les années 90, mais aujourd’hui c’est de moins en moins vrai. En 1993, le taux de thc dans un joint se situait autour des 3 %. En 2008, c’était plus autour de 9 % et aujourd’hui, c’est un taux de 15 %, c’est 5 fois plus fort qu’en 1993. On en a même trouvé à 30 %. On commence à être loin de la petite drogue douce.

Demain vous verrez des accidents causés par des facultés affaiblies par le cannabis, il y aura des morts, des meurtres causés par des maladies mentales telle la schizophrénie, réveillée par la consommation de pot.

Du sang sur les mains

M. Trudeau, vous aurez du sang sur les mains, vous aurez beau vous les laver, ça ne servira à rien. Quand on a voté pour vous on croyait que vous étiez un grand garçon, alors qu’en réalité vous n’êtes qu’un petit gamin.

Billos

Publicités
Publié dans Actualités diverses | Laisser un commentaire